Le blog de Zoelia

Le Blog des animaux bien élevés
  • scissors
    novembre 30th, 2016GabrielleAviculture, Chevaux Poneys Anes

    LE CHEVAL, LA TIQUE ET LA POULE LANDAISE
    « Les chevaux, ayant brouté tout le printemps, se virent exposés aux morsures des tiques qui venaient du bois voisin envahir leur pâture.
    Ils tombèrent bien malades, et certains d’entre eux en moururent.
    Leur propriétaire, mécontente et triste de les voir ainsi souffrir, se dit qu’il lui fallait trouver une solution au plus vite.
    Aussi, installa-t-elle sur la prairie un petit groupe de poulettes noires très farouches et bien gourmandes. Celles-ci ne tardèrent pas à trouver les tiques fort à leur goût. Elles leur donnèrent une chasse sans merci, tant et si bien que les chevaux, une fois guéris, ne retombèrent plus malades.
    Ils purent ainsi vivre heureux dans leur herbage en compagnie de leurs nouvelles amies, les poules, qui continuèrent à courrir en tous sens à la chasse des plus petits insectes. »

    poule-landaise

     

    Voici une petite fable de mon invention pour vous rapporter une information susceptible d’interresser bon nombre de propriétaires de chevaux.

    La poule landaise est une belle volaille au plumage noir, ayant une crête rouge découpée et des oreillons blancs ou jaunes (selon son alimentation). Elle est très autonome et farouche et aime les grands espaces. Son élevage est facile, mais sa capture est une peu plus sportive, ainsi que la recherche de ses oeufs.
    En Gironde, la propriétaire d’une écurie lui a trouvé une particularité très interressante : celle de chasser et de consommer les tiques jusqu’à les éradiquer de la pâture de ses chevaux.
    Voilà donc toute trouvée une méthode naturelle et efficace à la prévention des maladies transmises par les morsures de tiques aux chevaux, en l’occurence la piroplasmose.

    Gabrielle

    Source d’information : Journal Sud-Gironde – BAZAS. LA poule anti-tiques – Sophie Marquette – 11/11/2016

  • scissors
    octobre 4th, 2016GabrielleAviculture

    A l’arrivée des jours humides, l’apparition de la gale des pattes dans les poulaillers et volières peut survenir plus fréquemment.
    Il convient d’être vigilant !
    Reconnaître, traiter et prévenir la présence de ce parasite, permettra d’en éradiquer les ravages dans les élevages.

    MINOLTA DIGITAL CAMERA

    I. Description

    La « bestiole » responsable de la gale est un acarien de très petite taille (moins d’un mm), ectoparasite (parasite externe).
    La présence de cet acarien – le sarcopte de la gale – est localisée sur les pattes des oiseaux.
    Le mâle reste en surface tandis que la femelle creuse des galeries sous la peau pour y pondre ses oeufs.

    Les lésions sont typiques :
    – soulèvement des écailles,
    – apparition de croûtes de couleur blanc-jaunâtre,
    – fragilisation des pattes pouvant aller jusqu’à la déformation puis la perte d’une ou de plusieurs phalanges,
    – dans les cas extrèmes : surinfection des lésions pouvant entraîner la mort des individus atteints.
    Cette évolution est assez lente et démarre sur la face externe de la patte pour atteindre ensuite la face plantaire. L’animal a des difficultés à marcher.

    La transmission de la maladie se fait à partir d’un individu contaminé ; elle est favorisée par un environnement humide et par la présence de saletés.

    II. Traitement

    Comme souvent, le traitement repose sur des mesures individuelles curatives et des mesures préventives collectives :
    – traitement curatif des individus atteints,
    – traitement préventif des autres volailles,
    – désinfection du poulailler ou de la volière.

    Traitement des individus atteints
    – Nettoyer le mieux possible (en évitant de faire mal à l’animal) les pattes à l’aide d’un chiffon ou d’une compresse impregrée d’huile (de tournesol par exemple) ou de vaseline, afin de ramolir et de faire tomber les croûtes pour permettre au traitement de mieux agir.
    – Badigeonner toutes les parties cornées avec de l’huile de cade pure.
    – Jeter les compresses et chiffons ayant servi à ces usages.
    – Attendre 7 à 10 jours et répéter l’opération.

    Traitement préventif  des individus non atteints
    – Badigeonner les parties cornées des pattes à l’aide d’un mélange d’1/3 d’huile de cade et de 2/3 d’huile (de tournesol par exemple) ou de vaseline.

    Traitement du poulailler ou de la volière
    – Vider totalement la litière et traiter avec un produit insecticide type SANITERPEN DK ou MEFISTO SHOCK
    – Placer une nouvelle litière, idéalemement du copeau de résineux ou de la litière de miscanthus
    – Saupoudrer la litière avec un produit asséchant et assainissant type LITAVIC ou EQUIDRY
    – Traiter les perchoirs avec de l’huile de cade pure ou diluée à de l’huile de lin

    Dans tous, les cas, il est important de continuer à surveiller l’aspect des pattes afin de repérer au plus vite une nouvelle contamination tout en maintenat un bon niveau d’hygiène de la litière.
    En cas de doute, il ne faut ne pas hésiter à refaire un traitement préventif des pattes à l’aide d’huile de cade diluée.

    III. L’huile de cade

    MINOLTA DIGITAL CAMERA

    L’huile de cade vraie est un produit naturel obtenu à partir d’un genévrier de nos garrigues françaises.
    C’est un liquide noir à forte odeur de goudron aromatique dont l’utilisation est issue de la pharmacie humaine et vétérinaire traditionnelle.
    En pharmacie vétérinaire, elle employée principalement sur les parties cornées (et non pure sur une peau blessée !) chez les volailles, mais aussi pour les soins des sabots chez les chevaux, les vaches ou les moutons.
    L’huile de cade fabriquée en France, conforme à la Pharmacopée, est fabriquée en France dans une distillerie traditionnele et porte la dénomination : « huile de cade vraie« .

     

    IV. Votre Shopping

    Vous trouverez tous ces produits en vente sur le site spécialisé en produit de soin pour l’aviculture : ZOELIA

    Pour les poules, volailles et oiseaux :
    Huile de Cade Vraie
    Vaseline

    Pour le poulailler et la volière
    SANITERPEN DK
    MEFISTO SHOCK
    LITAVIC
    EQUIDRY
    Litière de Miscanthus

  • scissors
    mars 2nd, 2016GabrielleActualités

    648x415_un-chien-court-apres-une-balle-de-tennis-lors-de-l-open-du-bresil-a-sao-paulo-le-25-fevrier-2016-apLors d’un match disputé entre l’espagnol Roberto Carballes Baena et le portugais Gastao Elias, 4 chiens ont remplacé les ramasseurs de balles pendant une demi-heure.

    L’Open du Brésil  de Février 2016 à Sao Paulo a ainsi permis de médiatiser l’existence des très nombreux chiens abandonnés au Brésil et de sensibiliser le public à leur triste existence.

    Une très belle initiative d’une association de protection des animaux, dont le dresseur de chien, Andrea Beckert, a démontré que les chiens abandonnés pouvaient être dressés et adoptés … même s’ils n’étaient pas toujours d’accord pour rendre la petite balle jaune aux joueurs !

    Source : 20 minutes

  • scissors
    septembre 4th, 2015GabrielleChevaux Poneys Anes

     

    La Myopathie Atypique (MA) des équidés est une maladie non contagieuse, généralement fatale qui peut concerner tous les types d’équidés en France et en Europe.

    Un dépistage précoce pourrait améliorer le pronostic de l’animal atteint ou au moins permettre de soulager ses souffrances, mais aussi de sauvegarder le reste du troupeau évoluant sur la même pâture.

    Quelques connaissances sur la maladie assurent une meilleure compréhension pour un dépistage rapide et la mise en place des premières mesures.

    acer-pseudoplatanus-erable-sycomore-myopathie-atypique-equides

     

     

    • CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LA MYOPATHIE ATYPIQUE DES EQUIDES (MA)

    La MA est une maladie saisonnière qui sévit à l’automne et au printemps.
    Elle n’est pas contagieuse, mais plusieurs chevaux séjournant dans un même pré peuvent la développer en même temps.
    Sa localisation s’étend sur toute l’Europe, principalement en Allemagne, en Belgique et en France.
    Elle concerne tous les équidés (chevaux de trait, de selle, poneys, ânes, zèbres)
    L’agent responsable est une toxine (hypoglycine) présente dans les graines de certains arbres du genre des érables (Acer) dont l’érable sycomore (Acer pseudoplatanus). L’érable sycomore est un arbre de 20 à 30 mètres de haut, dont les feuilles présentent 5 lobes arrondis et dont les fruits (samares) sont disséminés sur de grandes distances par le vent comme de petits hélicoptères, ce qui augmente le rayon de contamination.
    Les causes de la MA sont dues à l’action de la toxine : l’hypoglycine engendre des désordres biochimiques qui portent atteinte au métabolisme musculaire et entrainent une dégénérescence sévère des muscles posturaux, respiratoires et du myocarde.
    La mortalité est élevée, en effet la MA est fatale dans 85 % des cas.

    • LES SIGNES CLINIQUES DE LA MYOPATHIE ATYPIQUES DES EQUIDES

    Dans plus de la moitié des cas, les signes suivants sont observés :
    – émission d’une urine foncée due à la présence de myoglobine (93 %)
    – faiblesse généralisée (85 %)
    – raideurs (83 %)
    – psychisme déprimé (80 %)
    – fréquence cardiaque augmentée : supérieure à 45 battements par minute (79 %)
    – cheval couché sur le flanc (78 %)
    – appétit conservé (72 %)
    – tremblements (68 %)
    – sudation (64 %)
    – température rectale normale : 37-38°C (60 %)
    – distension de la vessie (58 %)

    Dans moins de la moitié des cas, les signes suivants ont été observés :
    – difficultés respiratoires (49 %)
    – hypothermie : température rectale inférieure à 37°C (29 %)
    – anorexie (28 %)
    – difficulté à déglutir (23 %)
    – appétit exacerbé (18 %)
    – hyperthermie : température rectale supérieure à 38 °C  (11 %)

    • TRAITEMENT ET PREVENTION

    Il n’existe actuellement aucune antidote de la toxine responsable.

    Lorsque la MA est déclarée les seuls traitements à administrer sont symptomatiques, c’est à dire qu’ils ne visent pas à lutter directement contre la toxine responsable, mais leur l’objectif est de combattre les manifestations cliniques de son action :
    – réduire la souffrance de l’animal,
    – limiter la destruction musculaire,
    – assurer l’hydratation,
    – soutenir la fonction rénale.

    Le traitement conseillé repose sur l’administration de vitamines, antioxydants et carnithine.

    La prévention repose sur l’élimination de la cause de la maladie, à savoir l’ingestion des fruits de sycomore.
    Il faut donc éviter de placer des chevaux dans une patûre se trouvant à proximité d’érables sycomores, principalement à l’automne et au printemps. Cependant, cette solution n’est pas totalement satisfaisante, car les fruits de sycomore sont disséminés sur de grands périmètres par le vent. D’autre part, il n’est pas exclu que la toxine responsable soit également produite par d’autres arbres.

    • CONDUITE A TENIR EN CAS DE MYOPATHIE ATYPIQUE

    Les symptômes décrits ci-dessus, caractéristiques du dysfonctionnement musculaire de la MA, permettent au propriétaire de suspecter l’apparition de la maladie et de prendre les mesures d’urgence suivantes :
    – prévenir le vétérinaire
    – déplacer un minimum le cheval car tout mouvement agrave la destruction musculaire,
    – mais si le cheval n’est pas couché, l’idéal est de le déplacer à un endroit permettant les soins, à l’écurie ou sous un abri
    – si hypothermie : réchauffer le cheval
    – si sudation : bouchonner
    – si le cheval a faim, s’assurer qu’il puisse déglutir et lui donner de petites quantités d’aliments concentrés
    – si le cheval ne peut pas manger, lui donner du sucre et de l’eau sucrée
    – récolter son urine si possible.

    Si le cheval atteint se trouvait au pré avec d’autres équidés, et même si ceux-ci semblent sains, les rentrer à l’écurie et les priver de pâture afin de pouvoir observer l’éventuelle apparition des symptômes de la MA.

    • RESEAU DE SURVEILLANCE

    Afin de collecter les informations concernant la MA, un réseau de surveillance a été mis en place dès 2002 en France.
    La MA doit être déclarée afin suivre l’émergence de séries cliniques.

    Source : RESPE

     

     

     

  • scissors
    septembre 3rd, 2015GabrielleActualités

    26 ème Journée du Cheval

    Dimanche 20 Septembre 2015 de 14 à 17 h

    journee-du-cheval-2015
    Partout en France, des centres équestres ouvriront leurs portes.

    Des programmes différents seront proposés selon les centres équestres, mais permettront aux visiteurs de découvrir pourquoi ce sport regroupe 700 000 adhérents.
    Des disciplines aussi variées que la voltige, le saut d’obstacle, le dressage, les pony-games, le horse-ball, l’attelage, la monte western … permettront aux cavaliers de montrer leurs talents lors de nombreuses démonstrations.
    Les baptèmes à poneys et à cheval seront l’occasion pour les visisteurs d’avoir un avant-goût de ce sport haut en sensations !

    Trouvez les centres équestres participant les plus proches de chez vous sur la « carte de France des manifestations « , et à dimanche 20 septembre !

    Source : journéeducheval.ffe.com

  • scissors
    mars 25th, 2014GabrielleChevaux Poneys Anes

     

    La dermite Estivale Récidivante Equine ( = DERE) est une affection pour laquelle il n’existe pas de traitement !

    chemise anti insectes integrale chevaux

    Il est toutefois possible de soulager un cheval atteint de DERE, et de limiter l’extension des lésions par la mise en place de mesures prophylactiques, plus ou moins contraignantes selon la sévérité de l’atteinte.


    RESPONSABLES : les culicoïdes

    La DERE est due à une hypersensibilité aux piqures de culicoïdes.
    Les culicoïdes sont de très petits insectes hématophages que l’on retrouve sur tout le territoire français, dans une moindre mesure en zones montagneuses ou venteuses.
    Leur pic d’activité se situe du printemps à la fin de l’automne, c’est à dire lors des périodes les plus chaudes et humides.
    Ils sont actifs du crépuscule à l’aube et affectionnent particulièrement les milieux humides où se trouvent des eaux dormantes et calmes (mares, petits puisseaux…).

    SUJETS SENSIBLES

    La DERE se manifeste chez des sujets de 2 à 3 ans présentant une allergie à la salive de culicoïdes.
    Il semble que cette allergie ait une prédisposition héréditaire.
    La DERE est susceptible de s’aggraver avec l’âge par progression des lésions si aucune mesure n’est prise.

    DESCRIPTION

    La DERE est intensément prurigineuse, mais non contagieuse.
    Le cheval se gratte jusqu’à s’infliger des lésions cutannées importantes, suintantes pouvant être sanguinolantes et susceptibles de surinfection.
    Avec le temps, certains sujets présentent un épaississement de la peau par kératinisation, ainsi qu’une perte des poils et des crins.
    Les lésions sont principalement localisées au niveau de la ligne du dessus (= crinière dépilée et queue de rat), mais aussi sur la zone abdominale et les membres, et peuvent s’étendre à diverses parties du corps.
    Si les symptômes sont assez caratéristiques par leur périodicité, il est tout de même prudent de procéder à une mise en évidence de l’allergie par des tests biologiques.

    CONSEQUENCES POUR LE CHEVAL

    La DERE influe à différents niveaux sur le cheval.
    Les plaies de grattage sont difficiles à traiter et peuvent facilement s’infecter. Dans les cas extrèmes, un traitement antibiotique peut être envisagé.
    D’autre part, la réaction étant sévèrement prurigineuse, elle peut influencer le comportement de l’animal qui devient moins disponible et parfois difficile voire agressif.
    Au delà de l’aspect esthétique déplorable, son état général diminue, parfois jusqu’à l’anémie.

    MESURES A METTRE EN PLACE

    Il n’existe pas de traitement permettant d’éradiquer la DERE.
    Les seules actions à mener sont destinées à limiter le contact entre l’agent responsable, le culicoïde, et les sujets sensibles, et à traiter les lésions cutannées. afin de soulager l’animal.
    Il faut donc agir conjointement sur l’environnement et sur le cheval.

    AMELIORER L’ENVIRONNEMENT DU CHEVAL
    L’objectif est de rendre l’environnement du cheval hostile aux culicoïdes, par diverses mesures :
    * Dans l’écurie :
    – limiter l’accumulation de la litière
    – éloigner le tas de fumier
    – placer des moustiquaires très fines traitées avec un insecticide
    – favoriser un courant d’air
    – limiter la lumière
    – placer des pièges à mouches aux abords
    * Dans les pâturages :
    – effectuer un drainage des zones humides
    – assurer un abri traité par un insecticide
    – rentrer le cheval à partir de 17 heures
    * Assurer une protection physique au cheval :
    – protéger son corps par une chemise anti-insectes : il existe des modèles allant de la simple chemise en filet jusqu’à la chemise intégrale couvrant l’abdomen
    – protéger sa tête par le port d’un masque anti-insectes résistant

    TRAITER LE CHEVAL
    L’objectif est multiple : éloigner les insectes, traiter les plaies, diminuer les démangeaisons
    * Eloigner les insectes par des répulsifs en plus de la protection physique mentionnée plus haut :
    – employer un shampooing répulsif
    – appliquer de l’huile de cade vraie OBLIGATOIREMENT diluée avec un excipient neutre type vaseline, ou emplyer une préparation d’huile de cade prête à l’emploi type CADERMITE,
    – utiliser des répulsifs anti-insectes d’origine naturelles afin de limiter les réactions aux produits chimiques type NATURE FLY CONTROL ou ANTI-MOUCHE DU MARECHAL,
    * Traiter les plaies :
    antiseptique (en évitant les produits iodés)
    cicatrisant
    * Diminuer les démangeaisons par voie externe
    – lotions calmantes
    * Favoriser la restauration de la peau et améliorer le confort cutané du chaval par apport de compléments alimentaires :
    Levures de bière
    Huile de lin
    DIAMOND V XP LS
    Dans les cas extrèmes, et afin de soulager un cheval en souffrance, il est parfois nécessaire de mettre en place  un traitement anti-allergique (anti-histaminique, corticoïdes) que seul un vétérinaire peut prescrire.


    CONCLUSION

    Si l’éradication totale de la DERE n’est pas possible, il est primordial de bien cerner les lésions qu’elle cause au cheval afin en mettre en  oeuvre toutes les dispositions possibles aFin de le soulager pour rendre sa joie de vivre et son équilibre.

    AUTEUR

    Docteur Gabrielle ORSI

    VOTRE SHOPPING sur www.zoelia.com

    PRODUITS POUR LE CHEVAL :
    Shampooing à la citronelle du MARECHAL
    CADERMITE
    Huile de cade vraie
    Vaseline
    NATURE FLY CONTROL
    ESPACE GEL
    Anti-mouches du MARECHAL
    PICRI-BAUME
    WOUND KOTE
    CREME ANTI-CREVASSES
    DERM 14
    – ALOE HEAL
    Levure de bière
    Huile de lin
    DIAMOND V XP LS

    PROTECTION DU CHEVAL
    – Masque anti-insectes
    – Chemise filet
    – Chemise intégrale

    PRODUITS POUR L’ENVIRONNEMENT DU CHEVAL
    Pièges à mouches
    ESPACE X’TREME
    SANITERPEN DK
    TRITEC 14
    EQUISECT

  • scissors
    janvier 21st, 2014GabrielleChevaux Poneys Anes

     

    livre-le-droit-du-cheval-et-de-l-equitation-france-agricole

    Avec plus de 900 000 équidés (chevaux mais également les ânes), la France dispose de l’un des plus importants cheptels d’Europe. La filière équine (élevage, courses, équitation…) représente un secteur dynamique de l’économie, avec près de 50000 emplois directs. Les sports équestres connaissent un développement spectaculaire. La Fédération française d’équitation regroupe, en 2012, 700000 licenciés pratiquant dans plus de 8000 clubs affiliés, ce qui en fait la 3e fédération sportive française.

    Le cheval et ses usages occupent aujourd’hui une place importante dans notre société. Les activités hippiques se « judiciarisent » beaucoup et rapidement. Cet encadrement juridique intéresse non seulement les professionnels qui y travaillent mais également les propriétaires de chevaux et les cavaliers.

    Cet ouvrage, complet et accessible, permet aux acteurs de la filière de gérer leur activité en connaissance des nombreux textes français, communautaires et internationaux, mais également de la jurisprudence qui s’y rapporte. Il présente les activités hippiques, qu’il s’agisse d’équitation, d’élevage, de courses, de randonnées, de commerce, etc., dans leurs divers aspects juridiques (droit civil, fiscal, social, administratif et pénal) et comporte des modèles de contrats.

    Seconde edition 2013 disponible dans la boutique ZOELIA.
    Pour en savoir plus ou pour acheter, cliquez sur ce lien : http://www.zoelia.com/articles/le-droit-du-cheval-et-de-lequitation-editions-france-agricole.html

     

  • scissors
    septembre 30th, 2013GabrielleEvènements

    Mulhouse 2013 NB

    Organise le

    SALON INTERNATIONAL DE L’AVICULTURE ET DE LA NATURE

    les 09 & 10 novembre 2013

    Au Parc des Expositions à MULHOUSE (68)

    Nombreux Championnats et Rencontres
    Prix du Président de la République : Vase de Sèvres

    Lors de cet évènements

    Retrouvez le stand ZOELIA, spécialisé en produits et matériel pour l’aviculture

    N’hésitez pas à commander vos produits à l’avance
    Par téléphone au : 03-88-48-43-78 le matin
    ou
    Par Email : contact@zoelia.com

     

    Pour commander des produits avicoles : rendez-vous sur la boutique ZOELIA : www.zoelia.com

    Pour participer  au Salon : Renseignements sur le site de l’union : www.aviculture68.org

     

  • scissors
    septembre 20th, 2013GabrielleChevaux Poneys Anes

     

    Photo : Havane des Autels, Ponette Dartmoor – Elevage du Haut Barr

    Originaire du sud de l’Angleterre, d’une région aride qui lui a donné son nom, le poney Dartmoor est une race rustique et sobre.
    Importé en France depuis 1946, son élégance et sa polyvalence ont contribué  au développement de la race sur notre territoire.

    Son caractère est très apprécié des Poneys Club pour l’initiation des enfants ; sa taille (standard max : 1,27 m) permet aussi à des adultes de le monter, et de les amener à un niveau de dressage très avancé.

    Toutes les disciplines lui sont accessibles :
    – son excellent coup de saut lui permet de se placer en CSO et complet,
    – sa docilité et sa forte musculature sont très appréciées en attelage,
    – son pied sûr, son équilibre et son courage font de lui un excellent poney de loisir et de randonnée.

     

    Pour en savoir plus sur cette race ou pour acheter un poney, rendez-vous à l’Elevage du haut-Barr à Saverne en Alsace.
    Les poneys y sont élevés en plein air toute l’année, et maniplulés selon des méthodes ethologiques.
    Outre les poneys Dartmoor, vous y trouverez aussi des poneys Shetland et Haflinger.

    Rendez-vous sur le site de l’ELEVAGE DU HAUT BARR 

     

  • scissors
    septembre 19th, 2013GabrielleActualités
    Canicat & Co Services est une pension familiale pour animaux domestiques, située au sud de Strasbourg, à Geispolsheim
    Son responsable, Dominique, un amoureux des animaux depuis toujours, s’est lancé dans l’aventure en début d’année 2013.
    Dans un cadre privilgié : un corps de ferme disposant de beaux espaces verts, 4 prestations différentes sont proposées :
    – garde d’animaux à domicile,
    – garde d’animaux chez le client,
    – visites à domicile
    – promenades.
    Tous ces services s’adressent non seulement aux chiens, mais également aux chats, rongeurs, oiseaux et nouveaux animaux de compagnie.
    Pour plus d’informations, rendez-vous directement sur le site de Canicat & Co : www.canicat-services.fr
  • « Older Entries