Le blog de Zoelia Le Blog des animaux bien élevés
  • scissors
    décembre 3rd, 2010GabrielleGénéralités

    POURQUOI ACHETER DES PRODUITS VETERINAIRES ?

    Parce que les produits vétérinaires, contrairement aux produits à usage humain, sont spécialement formulés pour une ou plusieurs espèces animales et donc parfaitement adaptés.

    QUELLES SONT LES PARTICULARITES DES PRODUITS VETERINAIRES  ?

    Les produits vétérinaires ont été étudiés pour répondre à des critères spécifiques, notamment :
    – prise en compte des spécificités de l’espèce de destination (efficacité, tolérance, absence de toxicité, unités de prise…) : on ne traite pas un oiseau de 50 grammes comme un cheval de 600 kg !
    – appétence : la prise orale du produit doit être facile afin que le produit soit effectivement absorbé par l’animal et que son propriétaire soit capable de le lui administrer : ceci est particulièrement  vrai chez le chat, animal très difficile.
    – prise en compte des délais d’attente pour la consommation des oeufs, du lait et de la viande : ceci ne concerne bien sûr pas les animaux de compagnie, mais ce point est particulièrement important pour les animaux de rente, même les quelques poules et lapins des petits élevages familiaux.

    QUELLE DIFFERENCE ENTRE PRODUITS VETERINAIRES ET MEDICAMENTS ?

    Les médicaments vétérinaires sont prescrits par le vétérinaire et délivrés par le pharmacien, ils sont sous leur monopole ainsi que cela est défini dans le code de la santé publique.
    Les produits vétérinaires, sont des produits, autres que des médicaments, et destinés spécifiquement aux animaux.
    Il peut s’agir de produits d’hygiène (shampooing, lotions…), de soins, d’antiparasitaires externes et de compléments alimentaires : vitamines, minéraux, autres micronutriments.

    CONCLUSION

    Lorsqu’il faut administrer un produit à un animal, il faut toujours s’assurer que ce produit soit effectivement destiné à cet animal, et qu’il soit indiqué à la situation.
    Pour cela, utiliser toujours des produits français que vous saurez comprendre, et qui vous sont vendus par un spécialiste.

  • scissors
    septembre 25th, 2010GabrielleGénéralités

    Le printemps et l’automne, sont des saisons chaudes et humides pendant lesquelles l’activité des tiques est la plus élevée.
    Il est connu que ces parasites véhiculent des maladies dangereuses pour les animaux et pour l’homme, contre lesquelles la prévention est la meilleure protection.
    Mais il arrive que quelques tiques y échappent, et il est donc primordial d’inspecter nos animaux au quotidien, surtout en retour de promenade.

    Il est donc fréquent de retrouver des tiques installées, plus ou moins grosses selon leur stade de maturité (larve, nymphe ou adulte) et selon la quantité de sang qu’elles ont ingéré.

    Avant tout, voici ce qu’il NE FAUT JAMAIS FAIRE :
    – Ne pas mettre d’éther ou tout autre produit sur la tique avant le retrait, car il y a un risque de réaction par régurgitaion de salive, et donc un risque de transmission de germes pathogènes.
    – Ne pas saisir la tique à l’aide d’une pince à épiler, car celle-ci peut couper et la tête resterait alors dans la peau de l’animal, entraînant ainsi un risque d’infection locale, de type abcès.
    – Ne jamais rejeter une tique vivante après  le retrait de celle-ci.

    Enlever une tique à un animal, n’est pas toujours facile, en fonction de sa localisation, mais aussi en fonction de la réaction de l’animal parasité.
    De façon générale, le meilleur moyen est d’employer une pince à tique, type CROCHET O’TOM,  que l’on glisse sous la tique contre la peau de l’animal, puis après avoir effectué plusieurs rotations, sans tirer, la tique se détache d’elle même. Comme celle-ci est vivante, il est conseillé de la placer dans un scotch replié sur lui-même avant de la jeter dans la poubelle.
    Il existe un autre petit instrument, très pratique et qui permet de tuer la tique grâce à un système piezo électrique : la PINCE DYNAVET.

    Si l’infestation est massive, l’emploi d’un spray, type FRONTLINE,  est fortement conseillée. Dans ce cas, il est important de se protéger les mains à l’aide de gants à usage unique.

    L’emploi de produits naturel trouve également toute sa place dans cette lutte, et permet à l’utilisateur de manipuler des produits moins toxique pour lui-même, son animal et l’environnement. Les antiparasitaires naturels se présentent sous différentes formes : colliers, pipettes, shampooing et spray.

    De façon générale, après le retrait de la tique, pensez toujours à :
    – désinfecter le point de morsure, à l’aide d’un produit à usage vétérinaire, type ANTISEPT pour chiens et chats, ou DERMOFAST pour toutes espèces.
    – vous laver les mains après tout traitement antiparasitaire.

    Même si vous retrouvez quelques tiques sur votre animal, poursuivez le traitement préventif, car c’est la meilleure façon de protéger votre compagnon.
    Pour cela, un grand choix s’offre à vous, aussi bien pour les chiens que pour les chats.